PEINTRESDEMER.FR, vitrine des peintres de mer français actuels



Français

Joel SELO

Son style est : Contemporain
Ses thèmes sont :
    Yachting moderne
Et ses médias sont :
    Aquarelle,Pastel

http://www.helix17.com


Oeuvre type : SELO


Joël Selo est un artiste expressionniste contemporain, qui se définit comme un peintre subjectif, mouvance d’une nouvelle école « le subjectivisme » dont il aime à rappeler qu’il en est le précurseur.
Ses tableaux sont puissants, clairs, sans surcharge, lumineux. C’est un marin accompli, cela se voit dans son œuvre, il applique à la craie pastel, l’aquarelle ou la peinture à huile avec la même force qu’une vague océane. Ce qu’il aime dans sa peinture, c’est le combat avec les pigments, sans rature ni repenti, la couleur est appliquée en un seul passage ce qui en fait une œuvre plus authentique.

Joël Selo est né à La Rochelle d’une très ancienne famille de Brouage côté maternelle et breton du Morbihan du côté paternel. 2958 à 1961 il suit les cours de beaux-arts dans une école de dessin et de peinture dans l’atelier de Monsieur Morvan peintre académiste et de 1961 à 1962 dans l’atelier du peintre Rochelais Langlade.
Sa carrière de peintre lui a permis d’exposer dans bon nombre de villes en France et à l’étranger. L’essentiel de son œuvre et réparti un peu partout dans le monde. Joël Selo est également un carnettiste de voyage, carnet qu’il remplit principalement au cours de ces navigations maritimes.

Je suis né à La Rochelle, issu d'une très ancienne famille qui prend ses racines à Brouage en 1650. C'est la guerre de 39 40 qui a conduit mes parents à se réfugier à La Rochelle, ville que je n'ai pas quittée à ce jour.

Je suis donc Saintongeais de mes grands-parents maternels, des sauniers de père en fils depuis plusieurs générations et Breton du golfe du Morbihan du côté paternel. Mon grand-père était marin-pêcheur terre-neuvas, mon père a débuté sa carrière de marin sur le Strasbourg et a participé aux sabordage de la flotte de Toulon.

 

De 1958 à 1961, j'ai suivi des cours de beaux-arts dans une école de dessin et de peinture dans l'atelier de M. Morvan, un dessinateur académiste, élève de Bouguereau et deux ans dans l'atelier du peintre Rochelais Langlade ; activité que je continue à exercer. Ma carrière de peintre m'a permis d'exposer dans bon nombre de villes de France et à l’étranger. L'ensemble de mon œuvre est réparti un peu partout dans le monde. Actuellement, la ville de La Rochelle vient de faire l'acquisition d'une de mes toiles.

Depuis trois ans, bénévolement, dans le cadre des activités des amis du musée maritime de La Rochelle, j'enseigne des cours de dessin et de peinture avec pour thème « le carnet de voyage. »

Je suis un marin j'aime la mer, comme beaucoup d'enfants de mon époque, j'ai fait mon apprentissage sur caneton, mousse ,vaurien, puis 505. À 14 ans j'étais inscrit à la société des régates rochelaises. J'ai possédé plusieurs dériveurs, à 25 ans j'ai possédé un 6m j, un plan sergent de 8 m que j'ai conservé 10 ans et un Albin 79 que j'ai conservé 9 ans. J'ai été l'un des tout premiers à posséder une planche à voile, activités sportives (régates) que j'ai pratiquées pendant près de 20 ans, avec comme palmarès le tour de l'île de Ré dans une journée.

Je suis, depuis ses origines, membre du yacht-club classique de La Rochelle où je participe sur un bateau 9 m 50 un Cornu nommé San Marco II avec lequel je participe à toutes les régates le long de la façade atlantique avec comme compagnon de route un carnet à croquis, quelques couleurs et surtout un carnet de voyage dans lequel j'illustre et je note toutes mes escales.

Je suis également romancier. Après un premier roman « les vieux démons, » publié chez De Borée, je viens de terminer un second roman qui s'intitule « la belle tubéreuse » publié chez Thélès. Je suis actuellement sur un troisième roman dont le titre provisoire est « un enfant nommé Champlain. » Les deux premiers romans ont comme thème de fond le marais saintongeais avec ses marais salants, ses hommes rudes parfois impitoyables. Dans le second roman, je fais s’affronter deux personnages qui évoluent dans un univers où je conte la mer, les marées, le vent, les oiseaux, le mythe des sirènes, l'appel du large… Le troisième en préparation raconte l'histoire de Samuel Champlain enfants, vivant à Brouage ce qui était à l'époque le plus grand port de France et qui s'est forgé un capital humain suffisamment fort pour accomplir 20 traversées de l'Atlantique afin de découvrir un nouveau passage vers le Pacifique.

Probablement, en souvenir de mon premier bateau de bassin de mon enfance, je collectionne des bateaux jouets appelés bateaux de bassin. Actuellement je suis à la restauration d'un bateau jouet, une goélette de 1923 de 1 m 40. Je suis collectionneur de livres animés ou Pop-Hop, j'en possède 450 de 1898 pour le plus vieux aux années 1980, dont certains sont liés à la mer avec animation

 


Le mot personnel :

Chasseur de graffitis. « C'est comme cela que certains me désignent, » activité que je pratique depuis plus 20 ans. J'ai dans ma collection plus de 5000 photos graffitis du monde. Au mois de novembre, je présente une conférence diaporama de mes plus belles photos de graffitis. Là aussi, sur mon site, vous pouvez voir un échantillonnage de mes plus belles photos.



Cliquez ici pour voir ses œuvres

NEWS PERSO

Mon loisir préféré, l'entretien et la restauration de ce bateau je travaille à sa mise en valeur depuis plus d'un an et demi. Tous les ans, pour récompenser la valeur de certains membres du yacht-club classique, j'exécute une grande aquarelle que nous faisons tirer en lithographie à 10 exemplaires. Cette récompense se nomme les Ulysse YCC.